Les pays de la CEDEAO veulent harmoniser les normes d'émissions de carburant et de véhicules importés

Version 1

    La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a tenu sa première réunion régionale en vue d'établir des normes d'émissions de carburant et de véhicules harmonisées au niveau régional.  Co-organisée par l'ONU Environnement et la Commission de la CEDEAO, cette réunion a réuni des représentants de 12 des 15 pays de la CEDEAO.

     

    Dans son allocution d'ouverture, le ministre de la Santé, de l'Environnement et du Développement durable, représenté par M. Omer KAMELAN, a évoqué l'engagement de la Côte d'Ivoire en faveur de carburants plus propres. Le pays a également adopté des limites d'âge d'importation des véhicules plus strictes, l'âge d'importation des voitures particulières étant limité à cinq ans à compter du 1er juillet 2018.

     

     

    Il faut noter que les pays étaient à divers stades de la réglementation des normes relatives aux véhicules, et même certains pays n'ayant aucune forme de restriction des importations de véhicules.

     

    D'où l'appel en faveur de normes harmonisées au niveau régional compte tenu du niveau élevé des mouvements transfrontaliers de personnes et de biens dans la région. L'assemblée a également appelé la région à importer des véhicules plus propres et plus efficaces et à œuvrer pour l'uniformisation des normes d'émission de carburant et de véhicules d'ici 2020.

     

     

    https://www.unenvironment.org/news-and-stories/featured-article/ecowas-countries-develop-harmonized-fuel-and-vehicle-emission