La Journée du transport public 2018 se tiendra samedi 15 septembre dans toute la France. À cette occasion, les réseaux locaux proposeront des offres tarifaires et animations pour inciter les personnes à se déplacer en transports en commun. La 12e édition est dédiée à la santé et au sport.

 

jtp.png

 

 

Organisée par le GIE Objectif transport public, avec le soutien du ministère de la Transition écologique et solidaire, la Journée du transport public est devenue en France une opération d’ampleur nationale. Inscrite dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité, la campagne a pour but de valoriser les transports de proximité auprès du grand public.

 

 

Ce grand rendez-vous national aura pour thème cette année la santé et le sport. Il s’agit clairement d’encourager le changement des comportements. L’utilisation systématique de la voiture individuelle est en effet une des causes de la sédentarité. Or, cette dernière augmente non seulement les facteurs de risques cardiovasculaires comme le surpoids, le diabète, l’hypertension artérielle, mais favorise également l’anxiété ou la dépression.

 

D’après une étude réalisée par OpinionWay et l’IRMES pour l’association Attitude Prévention, seul un quart des Français marche chaque jour l’équivalent des 10 000 pas préconisés par l’OMS ou pratique un sport de façon régulière (1).

 

 

Utiliser les transports publics favorise l’activité physique

 

 

En fonction de l’offre locale, prendre les transports collectifs revient à pratiquer entre 8 et 30 minutes d'activité physique supplémentaire par jour (2). Par exemple en Ile-de-France, les voyageurs font chaque jour 1 000 pas de plus que les automobilistes et effectuent en moyenne les 30 minutes d’exercice quotidien recommandé par l’OMS (3) pour rejoindre les points d'arrêt. 

 

 

Combiner les mobilités actives (marche, vélo, trottinette...) avec les transports collectifs au quotidien est au fond une manière de pratiquer du sport sans trop s’en rendre compte et d’adopter en tous cas un mode de vie plus sain et dynamique…

 

 

En définitive, comme le souligne le communiqué de presse, « la Journée du transport public valorise les réseaux de transports locaux qui permettent aux citoyens de se déplacer grâce à des modes pratiques, économiques et écologiques. » On ne saurait mieux dire. Afin d’inciter les Français à adopter massivement les transports en commun, les réseaux participants proposeront des offres promotionnelles et des animations autour de la santé, du sport et de l’intermodalité. On peut y voir aussi un ballon d’oxygène pour la santé de villes congestionnées et asphyxiées par la pollution...

 

 

(1). « Le niveau d'activité physique ou sportive des Français : résultats du baromètre 2016 et bilan de 5 ans d'étude » - Janvier 2017

(2). Compte-rendu des tables rondes des 25e Rencontres nationales du transport public

(3). Etude menée par SNCF, Withings et le Professeur Jean-Michel Oppert, directeur du service nutrition de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière

 

 

Plus d'infos : www.journeedutransportpublic.fr

 

 

Tags : transports publics, changement des comportements,

semaine européenne de la mobilité, mobilité urbaine, véhicules, villes, environnement, pollution, modes de transports, santé, intermodalité, transports en commun

Par Didier ROUGEYRON, journaliste (d’après communiqué de presse)