La 17e semaine européenne de la mobilité se déroule du 16 au 22 septembre 2018 dans plus de 2.500 villes du continent. Cette campagne a pour objet d’inciter chacun à emprunter les transports publics plutôt que sa voiture. Cette semaine sera animée parallèlement par plusieurs évènements thématiques et commerciaux mettant en lumière les innovations en matière de mobilité. Tour d’horizon.

 

semaine-europeenne-mobilite-affiche.jpg

 

 

Alors que l’État français incite actuellement les salariés à se rendre à vélo au bureau, via un forfait annuel de 400 euros, de nombreuses villes participent à la Semaine européenne de la mobilité. Si elles sont 52 en France, avec le soutien du Ministère de la transition écologique et solidaire et de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la palme revient à l’Autriche, avec plus de 500 villes participantes !

 

 

L’évènement s'appuie sur l’essor des solutions de transports partagés comme le covoiturage, l’auto-partage ou le deux-roues, dans la perspective de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cette année, le thème sera « Mix and move » (traduire : multi-modalité), c’est-à-dire le fait de passer d’un moyen de transport à un autre pour sillonner la ville et ainsi contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air. Un prix viendra récompenser les meilleures initiatives.

 

 

L’agenda des solutions innovantes

 

 

Cette semaine sera ponctuée parallèlement par plusieurs évènements thématiques, comme le salon IAA des véhicules commerciaux qui se tient à Hanovre 2018 du 20 au 27 septembre. Près de 2000 exposants sont attendus à cette foire exposition renommée pour présenter aux professionnels leurs véhicules, équipements et systèmes innovants du transport de marchandises et de personnes.

 

 

Ainsi Mercedes devrait montrer à Hanovre son concept « Vision Urbanetic » modulaire, électrique, autonome, à la demande et en réseau, soit un système complet de mobilité urbaine pour les personnes et les biens.

 

 

Hyundai révèlera en principe au salon IAA de Hanovre un prototype de camion électrique à hydrogène (pile à combustible) que le constructeur coréen prévoit de lancer dès 2019.

 

 

Ford dévoilera une version hybride légère de son Transit 2T reposant sur une batterie lithium-ion 48 volts, ainsi qu’une nouvelle motorisation du Transit Custom qui arrivera en 2019 en version hybride rechargeable.

 

 

De son côté, le constructeur chinois SAIC Motor présentera le Maxus EV80, un fourgon 100 % électrique qui sera commercialisé en Europe également en 2019. Il affiche une autonomie de 200 kilomètres.

 

 

Pour compléter cet agenda, deux rendez-vous devraient retenir l’attention des professionnels du secteur.

 

 

La 25e édition du congrès mondial sur les systèmes de transport intelligent (ITS) se tiendra à Copenhague du 17 au 21 septembre.

 

 

Enfin L'université d'été du Très Haut Débit (THD) s’ouvrira en France les 19 et 20 septembre au Laval Virtual Center. 750 participants (élus, collectivités et industriels) s'y réuniront pour deux journées de conférences, de rencontres et d'échanges autour du Très Haut Débit et de ses usages, notamment en matière de mobilité du futur.

 

Par Didier ROUGEYRON, journaliste