Au 67e salon annuel des véhicules commerciaux IAA qui se tient à Hanovre du 20 au 27 septembre, les constructeurs spécialisés dans le véhicule utilitaire et le poids-lourd présentent leurs solutions techniques. Dans un futur proche, le transport des marchandises et des personnes dans les villes sera essentiellement électrique, parfois autonome ou même les deux...

 

renault-ez-pro 5.jpg
Renault a dévoilé au salon de Hanovre le concept-car EZ PRO, un véhicule autonome conçu pour les livraisons urbaines du futur

 

 

Après Renault EZ-GO au salon de Genève 2018, le constructeur a dévoilé hier son fourgon futuriste EZ-PRO électrique et autonome lors du salon professionnel de Hanovre 2018. Partageant la même plateforme, ce robot-taxi se transforme en utilitaire pour faire le lien entre les zones de stockage à la périphérie des grandes villes et le client urbain final.

 

Le concept se compose d’un pod leader autonome et de robots-pods sans chauffeur. Le pod leader autonome d’EZ-PRO accueille un « concierge » qui, libéré des contraintes de conduite, peut se concentrer sur des tâches à valeur ajoutée telles que la supervision et la planification de l’itinéraire des robots-pods.

 

EZ-PRO incarne ainsi une vision du futur de la livraison du dernier kilomètre qui représente environ 30 % des flux dans les villes. Avec ce type de véhicule du gabarit d’un Trafic, Renault se projette à l'horizon 2030.

 

Le transport dans les villes sera essentiellement électrique

 

Ce concept de véhicule utilitaire électrique et autonome pourrait bien transformer les modes de livraison ou de commerce ambulant en ville. Sur le même créneau, Mercedes - qui compte électrifier toute sa gamme à l’instar de Volkswagen-  révèle comme prévu à Hanovre son concept Vision Urbanetic. Il s’agit, comme nous en avons déjà parlé, d’un système complet de mobilité urbaine, modulaire, électrique, autonome, à la demande et en réseau pour les personnes et les biens.

 

Lors du salon IAA de Hanovre, l’équipementier allemand Bosch expose en première mondiale un système de remorque électrifiée et autonome. La technologie rassemblant une machine électrique et une batterie doit permettre à un poids-lourd d’économiser 9 000 litres de carburant en moyenne chaque année. Volvo Trucks propose également un concept innovant avec un tracteur de semi-remorque baptisé VERA qui est à la fois électrique et autonome.

 

De son côté, Ford dévoile sa nouvelle génération de véhicules utilitaires électrifiés et connectés, tandis que Volkswagen met en valeur un vélo e-Cargo Bike 100% électrique au milieu de ses véhicules utilitaires eux aussi électrifiés.

 

L’équipementier français Valeo, présent également sur le Salon, met en valeur ses systèmes électriques innovants 48 Volts qui contribuent à la réduction de la consommation de carburant des véhicules utilitaires.

 

Mais tout n’est pas pour autant électrique au salon du véhicule utilitaire de Hanovre ! Un autocar au gaz naturel liquéfié, le Scania Interlink GNL est venu compléter l’offre de la marque suédoise qui propose déjà le véhicule en version GNC. Il pourra en principe parcourir jusqu’à 1000 kilomètres avec un plein. En Inde, Tata avait déjà présenté un bus GNL en 2016.

 

 

Par Didier ROUGEYRON, journaliste