Comment les Français imaginent-ils leur mobilité dans 10 ans ? La question a fait l’objet d’une enquête, menée par le CSA auprès d’un échantillon de 1000 personnes, en prélude au Mondial de l’Automobile. D’après eux, la voiture de demain sera plus écologique, mais aussi plus connectée et mieux partagée.

 

 

infographie-csa-la-mobilite-demain.png

Avant l’ouverture du Mondial de l’Auto de Paris,
le CSA s’est penché sur les attentes des Français en matière de mobilité

 

 

Lorsque les Français se projettent dans l'avenir, ils se révèlent partagés. Selon le CSA, institut d’études de référence (groupe Havas), si une moitié des personnes se voit se déplacer principalement au volant d'un véhicule qui leur appartient (45%), une autre moitié (42%) s'imagine associer plusieurs modes de transport ou s’installer au volant de véhicules dont ils ne seraient plus les propriétaires.

 

 

L'étude montre d’autre part une appétence pour les technologies connectées et le développement de la conduite autonome, perçus clairement comme des leviers de sécurité. Ainsi pour 69% des Français, les recherches sur le véhicule autonome permettront de développer des voitures plus sûres. 86% estiment aussi que les nouvelles innovations permettront de proposer demain des modes de transport plus agréables à utiliser.

 

 

La consommation de carburant, 1er levier d'achat devant l'écologie et la sécurité

 

 

D’ailleurs, 53% des Français ont affirmé que les nouveautés et les innovations présentées lors du Mondial de l'Auto (8 au 14 octobre à Paris) pourraient être un critère décisif afin de justifier le renouvellement de leur véhicule.

 

 

Le top 3 de leurs leviers d'achat : la faible consommation de carburant, les considérations écologiques et la sécurité. Ces trois aspects émergent fortement comme des arguments pouvant "certainement" justifier le renouvellement de leur  véhicule. Ils sont suivis par le confort et le design. On observe par ailleurs que la connectivité, la conduite autonome ou encore les solutions de mobilité commencent à apparaître dans les critères de choix de véhicule pour les Français.

 

Influence et notoriété du Mondial de l'Auto

 

 

Certes, les Français s'attendent à ce que les prochaines innovations leur apportent une mobilité plus agréable mais demandent aux constructeurs d'associer plus de passion, de liberté, de plaisir et d'évasion, des valeurs auxquelles ils sont aujourd'hui attachés.

 

 

L'étude CSA souligne par ailleurs que le Mondial de l'Auto bénéficie d'une très forte notoriété auprès des Français: près de 9 personnes sur 10 ont déjà entendu parler du salon, 33% des Français le visiteraient s'ils en avaient la possibilité.

 

 

L'audience du Mondial dépasse le nombre de visiteurs qui se déplaceront Porte de Versailles. Un tiers des Français déclarent qu'ils ont l'intention de suivre l’actualité du salon. Ce chiffre monte à 47% auprès des personnes ayant l'intention d'acheter un nouveau véhicule au cours des 6 prochains mois. Un impact qui progresse plus la date d'intention d'achat approche…

 

 

Source : CSA/Mondial de l’Auto

 

 

Télécharger le rapport complet :

 

Par Didier ROUGEYRON, journaliste