3 Replies Latest reply on Mar 7, 2017 12:38 PM by Cyriac Gbogou

    Donnez votre définition de la "Mobilité Africaine"

    laurence Ullmann

      Vous avez la parole ! Vous pouvez exprimer votre vision par un ou plusieurs mots, par une image, par une envie, par une question...

      Bref! Dites-nous ce que veut dire, pour vous, la mobilité africaine, la mobilité "à l'africaine".

       

      C'est à vous!

        • Re: Donnez votre définition de la "Mobilité Africaine"
          laurence Ullmann

          neschers.jpg

          A titre d'exemple, je vous propose de m'essayer à une définition de la mobilité rurale en France, ou en tous cas dans ma région de France. Bien sûr très différente des mobilités en Afrique...

           

          Ou pas?

           

          Si les villes de France disposent en général d'un bon réseau de transports collectifs, ce n'est malheureusement plus le cas dans de nombreuses zones rurales.

          J'habite dans un village de 1000 habitants, à 35 km de mon lieu de travail (Clermont-Ferrand). Nous avons une école primaire et un seul petit commerce de proximité pour du dépannage, plus une poste associée à la mairie. Toute l'alimentation, pharmacie, médecins, école secondaire et autres services sont dans le bourg un peu plus important, à 3 km par une route goudronnée.

           

          Tous les matins et tous les soirs, je parcours les 35 km qui me séparent de mon bureau. Je prends une route goudronnée, puis une autoroute. J'en ai pour 35 à 40 min, quand on circule normalement.


          La mobilité rurale pour moi, c'est donc une dépendance totale à la voiture personnelle. Je n'ai aucun accès à du transport collectif:  il n'y  a plus de cars car ils n'étaient plus rentables, la gare ferroviaire est à 8 km et le dernier train pour rentrer à la maison beaucoup trop tôt pour mes horaires. Bien sûr, il serait probablement possible de faire du covoiturage, mais là encore, cela nécessite une grande organisation et un travail avec des horaires beaucoup plus réguliers que ceux que j'ai. J'ai une petite voiture  diesel de 6 ans.  Mon budget "déplacements quotidiens" (entretien, essence, assurance) représente environ 10 à 15% de mon salaire mensuel.

           

          D'une façon plus générale, je dirais que les mobilités rurales que j'observe autour de moi sont de plusieurs sortes:

          - dépendance totale au véhicule personnel : personnes en activité et horaires fluctuants, ou avec enfants

          - co-voiturage jusqu'à la gare ou la ville la plus proche : personnes travaillant avec horaires réguliers

          - train: on laisse sa voiture individuelle à la gare. L'employeur paye la moitié des abonnements mensuels pour les trajets réguliers

          - mobilité minimale : agriculteurs, retraités. ils restent dans un périmètre restreint. beaucoup de personnes âgées (surtout les femmes) ne conduisent pas

          - débrouille (marche, vélo jusqu'à la gare, auto stop): plutôt les jeunes et les hommes

          - Mobylettes/ scooters : plutôt des jeunes, plutôt des hommes et pour des distances de moins de 15 km en général.

           

          Pour conclure, je dirais donc que la mobilité rurale en France est essentiellement une mobilité individuelle du fait que l'offre de transports publics/ collectifs est insuffisante et continue à décliner. Des solutions alternatives existent mais font appel à une bonne organisation et à un réseau de personnes effectuant des trajets similaires.

          La mobilité rurale en France coûte relativement cher si on doit effectuer des trajets réguliers vers les centres urbains. Les personnes ne disposant pas du permis de conduire sont particulièrement pénalisée (sauf les enfants dans le cadre du ramassage scolaire, qui est effectué). La mobilité rurale en France n'est ni aisément accessible (sans voiture), ni très abordable (car chère). Elle n'est donc pas non plus très durable, dans le sens ou elle tend à être individuelle donc plus polluante, ni inclusive donc accessible à tous.

           

           

           

           

          OBSERVATOIRE DES MOBILITES AFRICAINES

            • Re: Donnez votre définition de la "Mobilité Africaine"
              marie-pascale baye

              Merci laurence Ullmann pour ta contribution qui nous éclaire sur l'état de la Mobilité dans ta région. Je pense qu'en Afrique  nous avons aussi des réalités identiques aux vôtres, en effet le thème de la Mobilité reste un sujet important dans le développement d'une ville, voir d'un pays.

              Chez moi en Côte d'Ivoire bien que nous avions un système de régulation des transports élaborés, il est visible et clair que ce système ne comble pas tous les riverains.

              Plusieurs personnes parcours des kilomètres entre la maison et le boulot et chez nous les étudiants et élèves n'en sont pas épargner. Ce qui fait cogité à la solution du véhicule personnel, mais là encore il y a quelques problèmes quand on considère le coût du véhicule et le mauvais état des routes dans bien des communes.

              Par ailleurs il existe des initiatives privées qui sont  à saluer, elles viennent soulager et facilité le déplacement des usagés, mais ne bénéficie qu'à une partie de cette population #TaxiJet #Africab .....

              Il y a aussi le co-voiturage qui a été essayé par des Startup, mais qui marche difficilement ...

              Je pense pour ma par que la Mobilité Ivoirien reste collective du fait de plus de la moitié  de la population utilise les transports en commun ( Taxi, Bus, Bateaux Bus, Moto, car.. ) qui eux n'usent pas souvent de sécurité routière. Un grand nombre de citoyens se retrouvent avec des véhicules personnels, mais l'on du mal à partager le trajet.

              En Côte d'Ivoire c'est encore avec beaucoup d'ambiguïté qu'on s'offre le plaisir du transport aisé, difficile sans voiture, coûteux avec les transports en commun, pas encore dans les meurs de partager le trajet et si on devrait énoncer les embouteillages du a tout ceci on en finirait pas.

               

              Mais ceci reste mon opinion et ma vison de la situation, je pense que Cyriac Gbogou et Youssouf Meite pourrait en dire plus.

            • Re: Donnez votre définition de la "Mobilité Africaine"
              Cyriac Gbogou

              La mobilité, c'est tout déplacement et moyens de déplacement que peux effectuer une personne, un bien à l'aide d'un service selon la zone géographique.