6 Replies Latest reply on Mar 25, 2017 10:45 PM by Ali Coulibaly

    Dans le dernier kilomètre, les pousse-pousseurs font sortir leurs muscles dans la mobilité des marchandise

    Ali Coulibaly

      Profession Pousse-pousseur : un travail titan

      Déménagement, transport de marchandises, ramassage d’ordures ménagères,…les pousses- pousses représentent le troisième moyen de transport en brazzaville. Un pouse-pousseur la quarantaine révolue, transporte quotidiennement moyenne de 500 kg de marchandise à chaque course.

      Dans toutes les villes en Afrique se sont développés des modes de transport non mécanisés qui jouent un rôle fondamental dans la redistribution des produits alimentaires Intermarché et dans l’approvisionnement de tout le secteur informel marchand. Ces modes de transport par pousse-pousse offrent un service parfaitement adapté aux petits volumes traités et aux capacités financières réduites des différents intervenants, grossistes comme détaillants. Pour l'essentiel, leurs clients sont les détaillants des marchés et les boutiquiers, les particuliers n'en représentant qu'un infime pourcentage. Le prix varie de FCFA 500 à 1500 selon le poids et la distance; par exemple, le transport d'un sac d'oignons ou de riz (tous deux de 80 à 90 kg) entre les deux grands marchés du centre-ville s'élève à FCFA 800f (selon mon enquête en Côte d’Ivoire).Le pousse pousse s'impose comme le seul moyen  de transports là où la voirie n'existe plus et où les ruelles sont particulièrement étroites. C’est vraiment Un service de transport adapté à la demande du secteur informel marchand et des particuliers de classes pauvres. laurence Ullmann Youssouf Meite marie-pascale baye Sangboliéwa Lanzeny OUATTARA MINTA KONE ABIBA DIARRASSOUBA