3 Replies Latest reply on Mar 26, 2018 5:26 AM by Siaka Ouattara Krapa

    La Société Nationale des Chemins de Fer Français (La SNCF) de retour sur le continent africain/ The French National Railways Company (SNCF) back on the African continent

    David Aurelie KOUASSI

      Alors que le groupe Bolloré investit massivement dans le rail ouest-africain, un autre acteur, un acteur historique celui-là, fait son retour en Afrique. Selon Stéphane Vollant Secrétaire Général de la SNCF, après quelle que décennies d’absence sur le continent africain, la SNCF revient avec sa participation à des appels d’offres.

      Après avoir obtenu la concession du TER de Dakar, l’opérateur français s’est positionné pour le métro d’Abidjan. Elle propose aux villes africaines son savoir-faire et développe de nouveaux concepts de mobilité urbaine, à travers l’interconnexion entre les différents modes de transports en ville.

      Frederic Bardenet, en charge du développement africain de la SNCF, a quant à lui  indiqué  que « La SNCF  a, à la fois, un projet structurant ferroviaire suburbain avec le projet du TER, et un projet de BRT, Bus à haut niveau de service, selon la terminologie française, qui desservira plutôt le nord de la métropole de Dakar. Aujourd’hui, on a cette volonté d’avoir une approche globale sur une agglomération et pas seulement de proposer la construction d’un tramway ou d’une ligne de chemin de fer et d’en rester là. ». Le maître mot est donc la mobilité adaptée et cette adaptation passe par une politique de prix ajustée.

      L’Afrique est encore un marché très modeste pour la SNCF qui réalise un tiers de son chiffre d’affaires à l’étranger. Mais ce marché est amené à se développer car les villes africaines investissent de plus en plus dans les solutions de transports urbains.

      http://www.rfi.fr/emission/20171023-sncf-revient-afrique

      ENG

      While the Bolloré group is investing heavily in West African rail, another actor, a historic actor, is making a comeback in Africa. According to Stéphane Vollant Secretary General of the SNCF, after decades of absence on the African continent, the SNCF returns with its participation in calls for tenders.

      After obtaining the Dakar TER concession, the French operator has positioned itself for the Abidjan metro. It offers African cities its know-how and develops new concepts of urban mobility, through the interconnection between different modes of transport in the city.

       

      Frederic Bardenet, in charge of SNCF's African development, said: "The SNCF has both a suburban railway structuring project with the TER project and a BRT high-level bus service project, according to the French terminology, which will rather serve the north of the metropolis of Dakar. Today, we have this desire to have a global approach to an agglomeration and not just to propose the construction of a tram or a railway line and to stop there". The key word is therefore adapted mobility and this adaptation requires an adjusted price policy.

      Africa is still a very modest market for SNCF, which generates one third of its turnover abroad. But this market is set to grow as African cities invest more and more in urban transport solutions.

       

      Kouamé Sylvestre KOUASSIlaurence UllmannKouamé Julien KOUASSImarie-pascale bayeKouakou Noel KouameKouamé Serge KOUAKOUKouakou Camille GOLIPASCAL N'ZUESiaka Ouattara KrapaYao mathias LoukouKrognon Aimé Coulibalyyao marius yaYao SAGNAJerry Rawlings MbabaliJoseph SemujuKOUASSI BENJAMIN LAURENT DIBY