2 Replies Latest reply on Mar 31, 2018 2:05 AM by Siaka Ouattara Krapa

    Le Mali s’inscrit pour l’entrée en vigueur du Règlement contre la surcharge

    David Aurelie KOUASSI

      Un atelier d’information et de sensibilisation a été organisé le 20 mars 2017 par le ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement à l’endroit des acteurs du secteur de transport sur la mise en application intégrale du règlement N°14/2005/CM/UEMOA, relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit, du poids et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans ces Etats membres.

      La surcharge et le non-respect des normes par les véhicules des transports constituent des facteurs qui contribuent à la dégradation des routes dans notre espace communautaire. Selon une étude, les pertes occasionnées par la dégradation des chaussées due à la surcharge sont estimées au Mali, à 40 milliards de FCFA par an, soit l’équivalent de plus de 130 km de routes en béton bitumineux. Le surcout financier de la sécurité routière s’élève à environ 3 milliards de FCFA.C’est pourquoi les Etats membres de l’UEMOA ont adopté, le règlement N°14/2005 en vue d’harmoniser des normes et des procédures de contrôle dans les corridors,  a rappelé le représentant résidant de l’UEMOA à Bamako, Hyacinthe François Akoko.

      “Nous voyons tous en effet au quotidien, les ravages de cette surcharge sur l’état des  routes”, a déclaré le représentant de la BAD, Abdoulaye Mahamane Tandina, chef de file des  PTF du secteur des transports. Avant de souligner qu’une bonne mise en œuvre de ce Règlement contribuera à la durabilité des investissements dans le secteur routier.

      C’est pourquoi, il  s’avère extrêmement important, selon Mme Traoré Seynabou DIOP, ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement du Mali, de sauvegarder les routes à l’effet de réduire les prix et les délais d’acheminement des produits mais aussi et surtout de mieux amortir nos véhicules. « J’attends de cet atelier des échanges sur l’application intégrale du règlement N°14 dans toute sa dimension, c’est à dire de son historique aux mesures d’accompagnement, afin que chaque participant comprenne et soit le porte-parole auprès des autres acteurs », a-t-elle souhaité.

      http://maliactu.net/mali-transport-routier-dans-lespace-uemoa-entree-en-vigueur-du-reglement-contre-la-surcharge-le-1-er-avril-prochain/

      Joseph SemujuJerry Rawlings MbabaliKOUASSI BENJAMIN LAURENT DIBYlaurence UllmannKouamé Sylvestre KOUASSIKouamé Julien KOUASSIKouassi Jacques Florentin KOUAMEKouamé Serge KOUAKOUKouakou Noel Kouamerhode francescaline kouassiSiaka Ouattara KrapaPASCAL N'ZUEKouakou Camille GOLIYao mathias Loukouyao marius yamarie-pascale bayeElisé ZAMBLE