1 Reply Latest reply on Sep 13, 2018 10:10 PM by Kouamé Serge KOUAKOU

    Les grands projets chinois boostent le développement du transport en Afrique sub-saharienne

    David Aurelie KOUASSI

      (Xinhua/Sun Ruibo)

      Les projets d’infrastructures de transport de fondement chinois sont florissants sur le continent africain. Des chemins de fer électrifiés aux projets aéroportuaires, les projets chinois continuent de voir le jour et sont le signe de l’appui au développement de l’Afrique dans un contexte de renforcement de la coopération sino-africaine.

      Au titre des projets d’infrastructures majeurs de voie ferré, construits ou co-financés par la Chine en Afrique sub-saharienne en 2016, figurent le chemin de fer électrifié Ethiopie-Djibouti, lancé le 5 octobre 2016 par l’Ethiopie. Reliant l’Ethiopie à Djibouti, également connu sous le nom de chemin de fer Addis-Abeba-Djibouti, il permettra à l’Ethiopie, pays enclavé, d’accéder plus rapidement à la mer (via Djibouti), réduisant le temps de voyage de sept jours par voie routière à environ dix heures. Le chemin de fer Nairobi-Naivasha, lancé par le Kenya le 19 novembre 2016, a été construit par la China Communications Construction Company (CCCC) et financé par la Banque d’import-export de Chine (EXIM Bank). Cette infrastructure relie la capitale kényane à Malaba, ville située à la frontière entre le Kenya et l’Ouganda. Selon le président kényan Uhuru Kenyatta, cette ligne de chemin de fer moderne catalysera la transformation industrielle du Kenya et la position du pays en tant que plateforme d’investissement. En Afrique de l’Ouest, la construction de l’écartement standard du chemin de fer Abuja-Kaduna par la China Civil Engineering Construction Corporation, ouvert en juillet 2016, fait partie de l’initiative de modernisation des voies ferrées lancée par le Nigeria pour remplacer le système étroit existant et permettre à des trains à grande vitesse de circuler.

      Le pont Kigamboni à Dar esSalaam, en Tanzanie, le 19 avril 2016. (Xinhua/Pan Siwei)

      D’autres projets d’infrastructure de transport urbain, l’exemple du pont de NYEREREaussi connu sous le nom de pont Kigamboni, fortifie la coopération sino-africaine. En effet, construit par une joint-venture entre le China Railway Construction Engineering Group et le China Railway Major Bridge Group, ce pont inauguré le 19 avril 2016 dans la capitale commerciale tanzanienne, Dar es Salaam, est le plus grand pont à haubans surplombant la mer en Afrique de l’Est. Il permet de réduire la distance entre Dar es Salaam et le District de Kigamboni.

      Le nouveau terminal de l’aéroport des Chutes Victoria, au Zimbabwe, le 11 décembre 2015. (Xinhua/Wang Yue)

      Au thème des projets aéroportuaires, la rénovation et l’agrandissement de l’aéroport des chutes Victoria au Zimbabwe apparait comme un soutien sans faille de la Chine à l’Afrique. Réalisé par China Jiangsu International et financé grâce à un prêt de 150 millions de dollars de la Banque d’import-export de Chine, ce nouvel aéroport peut désormais accueillir 1,5 millions de passagers par an, par rapport aux 500 000 voyageurs auparavant. Cette infrastructure comprend un nouveau terminal international, une nouvelle piste de 4 km, plus de places de parking pour les avions et de nouveaux réseaux routiers. C’est aussi le cas du port oriental ghanéen de Tema qui, depuis le 16 novembre 2016, qui a entamé son extension pour devenir une porte d’entrée plus efficace sur l’Afrique. Dans le cadre de ce projet construit par la China Harbor Engineering Company, 120 hectares de terres seront gagnés sur l’océan. La voie expresse reliant Tema à Accra sera également modernisée et passera de deux voies à six voies afin de fluidifier la circulation.

      En sommes il est important de souligner que la coopération sino-africain contribue au développement du secteur de transport des Etats africains.

      https://reseauinternational.net/les-grands-projets-chinois-de-2016-en-afrique-sub-saharienne/

      laurence UllmannKouamé Sylvestre KOUASSImarie-pascale bayeJoseph SemujuJerry Rawlings Mbabali